L’Argonaute propose une formation en photo sous marine a Toulouse.

Découvrez nos stages de photo sous-marine

L’Argonaute est à la fois école de photo sous-marine Olympus et centre de formation 5 étoiles SSI. Nous proposons à ce titre deux types de stages de photo sous-marine à Toulouse qui permettent à nos clients des apports et des visions différentes.

Pourquoi effectuer un stage de photo sous-marine sur Toulouse ?

Beaucoup pensent, après avoir pratiqué la photographie, qu’ils pourront également progresser seuls dans leur apprentissage de la photo sous-marine. Mais cette dernière est plus technique d’emblée que la photo terrestre. Et si on peut vite se faire plaisir avec quelques bonnes images quand il n’y a que de l’air qui sépare l’objectif du sujet, le milieu aquatique est un autre monde qui nécessite un minimum de technique. Voyons pourquoi.

L’eau apporte un premier phénomène qui est l’extinction des couleurs, auquel tout plongeur est confronté au cours de sa formation de photo sous-marine à Toulouse. Cette perte des couleurs entraîne l’obligation d’emmener de la lumière pour les raviver, alors qu’à terre de nombreux photographes se passent parfaitement d’un flash, spécialement avec les capteurs modernes exploitables à très hautes sensibilités. Mais l’eau présente un second problème: elle est chargée en particules diverses: sable, plancton, etc… ce qui affecte sa transparence et dégrade très vite le piqué de vos sujets.

Ces deux règles entraînent leur lot de réactions techniques: parce qu’il faut emmener de la lumière on utilise un flash, parce qu’on utilise un flash  et parce que la distance altère l’image, il faut travailler très près du sujet et parce qu’il y a des particules en suspension éclairer avec un angle pour moins les éclairer.

Bref le néophyte va très vite s’apercevoir que s’il est très facile de rapidement produire de belles images de macro, la belle photo de paysages sous-marins est plus technique et s’apparente à de l’éclairage de studio.

Effectuer un stage de photo sous-marine à Toulouse vous fera gagner énormément de progression dans votre technique et lorsqu’on considère le coût modique comparé au prix du matériel ou aux voyages plongée, c’est presque anodin et vous permettra vite de ramener de beaux souvenirs de vos voyages.

On dit couramment qu’un stage de photo sous-marine à Toulouse permet de gagner deux ans de technique par rapport à un photographe apprenant par essais et erreurs. Pour profiter au mieux de votre matériel, mon conseil sera le suivant: lisez d’abord un ouvrage de vulgarisation sur la photographie sous-marine, cela vous aidera à effectuer votre premier choix d’équipement en suivant les arguments de votre vendeur, qui se devra d’être technique et compétent. Fuyez donc les revendeurs généralistes pour ce domaine beaucoup trop technique où les accessoires sont essentiels avec un choix qui devra permettre l’évolution de votre équipement de photo sous-marine. La lecture de cet ouvrage vous donnera les premières bases pour vous équiper et comprendre si la personne que vous avez en face est suffisamment technique et de bon conseil (assez facile à valider sur les forums spécialisés en photo sous-marine).

Vous avez donc lu sur la questions, et grâce aux conseils avisés de votre revendeur photo sous-marine Subchandlers, vous êtes équipés et souhaitez effectuer un stage de photo sous-marine à Toulouse, car vous en avez perçu tout le bénéfice potentiel. Je vous conseillerai d’abord d’essayer votre matériel et d’effectuer vos premières images. Notez vos points faibles et ce que vous n’arrivez pas à restituer (éclairage, exposition, couleurs des fonds), gardez vos images en témoin. C’est maintenant que vous réservez votre stage. Vous y viendrez avec des premières attentes et des premiers verrous techniques à faire sauter et en récupérerez tout le bénéfice !

Deux approches de stage en photo sous marine à Toulouse :

Nous proposons deux approches différentes pour votre stage en photo sous marine à Toulouse.

Phil Simha développe un cursus intégré à l‘école de photo sous-marine Olympus. Il est photographe professionnel sous-marin publié d’innombrables fois et connu en Europe. Ses stages de photo sous-marine à Toulouse ou ailleurs s’articulent en deux jours avec une première journée dédié à la maîtrise du couple caisson/appareil et une seconde journée dédiée aux éclairages déportés, le tout étant modulaire. Si vous êtes débutant, c’est cette formation que vous devrez suivre dans un premier temps.

Après des demandes de nos clients qui souhaitaient découvrir  une autre approche (après avoir suivi les cours de Phil qu’ils ont trouvés remarquables), nous avons organisé cette année une deuxième approche avec Stéphane Régnier, et la mise en place d’un stage annuel plus dirigé vers l’expert (ou le photographe ayant déjà suivi la formation de Phil à minima) avec davantage de travail sur la créativité et incluant donc une journée mer.  Stéphane est un spécialiste du concours photo sous-marin, et d’ailleurs vice-champion du monde en la matière. Il propose un stage de photo sous-marine à Toulouse orienté expert.

Ces deux approches sont complémentaires et vous apporteront un contenu très différent.